L’essor de la lingerie sportive répond aux appels de confort et de liberté

5 octobre 2022

Les sous-vêtements sportifs stimulent les ventes de lingerie et remodèlent le marché, car de plus en plus de femmes recherchent confort et flexibilité dans un monde post-pandémie.

 

Les maisons de lingerie ont constaté un changement dans le comportement des acheteurs. Plus que le seul critère esthétique, de plus en plus de clients recherchent du confort, de la qualité et de la flexibilité dans leurs sous-vêtements.

Le Salon de la Lingerie s’est entretenu avec trois entreprises du secteur au sujet de l’essor de la lingerie sportive et de la manière dont elles exploitent cette tendance.

Enna Moda a ainsi élargi sa collection de lingerie sportive et adapté ses palettes de couleurs et ses modèles, après avoir constaté une hausse de la demande.

Son PDG, Harun Ozdemir, livre des observations intéressantes tirées des recherches de l’entreprise sur l’évolution des comportements des acheteurs et sur leur signification pour le secteur et son entreprise, qui gère les ventes aux consommateurs, les distributeurs mondiaux et les ventes en marque blanche.

« Les exigences des clients ont changé en raison de la pandémie  », explique-t-il.

Avant, les gens devaient se montrer sous leur meilleur jour pour aller travailler et assister à des réunions en personne.

Aujourd’hui, les choses ont complètement évolué : les gens travaillent à domicile et passent des appels vidéo.

Les clients veulent donc quelque chose de confortable. Nous constatons également une demande pour un luxe abordable – des produits qui ne sont ni trop bon marché ni trop coûteux, mais entre les deux. Et qui sont durables et de bonne qualité.

« Une autre nouvelle tendance à émerger est la demande de vêtements et de lingerie pluri-fonctionnels que les gens peuvent porter, qu’ils soient actifs en extérieur ou en mode détente à l’intérieur  », souligne Harun Ozdemir.

« Nous avons demandé aux femmes de différentes morphologies, dont celles très minces, celles plus fortes et les grandes tailles, de nous donner leur avis. On a constaté qu’elles voulaient quelque chose de doux, de très durable et de flexible pour pouvoir faire n’importe quelle activité en le portant, que ce soit pour courir, faire du vélo ou se détendre. Elles ne veulent plus porter plusieurs soutiens-gorge pour les différentes activités de leur journée. Au contraire, elles veulent de la forme, se sentir à la fois puissantes et à l’aise dans le même soutien-gorge », déclare-t-il.

« Le comportement d’achat en matière de couleur – l’une des principales raisons pour lesquelles les gens choisissent un produit – a également changé. Avant la pandémie, le noir était l’une des couleurs les plus vendues, alors que maintenant c’est le vert kaki. Peut-être, parce qu’il est associé à la nature et aux plantes. »

Harun Ozdemir a déclaré que l’un de ses prestataires en marque blanche au Portugal a vu ses ventes tripler pendant la pandémie pour les vêtements de sport et la lingerie destinée aux cyclistes. Enna Mode réagit donc à ce boom en prévoyant de lancer davantage d’accessoires de sport et de sous-vêtements portables, ainsi que sept autres couleurs de soutiens-gorge de sport.

« Certaines personnes ont pris du poids pendant le confinement et, donc, tout le monde souhaite retrouver la ligne et faire du sport. Tandis que d’autres ont profité des confinements pour se remettre en forme et profiter de la nature, poursuit-il. Les entreprises doivent répondre à la demande des clients ».

« Nous pouvons également constater un grand changement pour des produits plus durables et écologiques, en particulier parmi la jeune génération âgée de 18 à 25 ans. Les gens recherchent également un produit de bonne qualité qu’ils peuvent utiliser plus longtemps ».

La maison de lingerie Simone Pérèle a également constaté que de nombreuses personnes faisaient du sport pendant la pandémie. Elle a ainsi lancé sa nouvelle collection de lingerie sportive, abordant un tout nouveau secteur de marché.

Marion Redelsperger, responsable du marketing numérique, explique : « Le lancement a vraiment été un succès. Nous avons commencé en 2020, pendant la pandémie, car nous avons remarqué que de nombreuses personnes étaient enthousiastes à l’idée de faire du sport à la maison ».

« Aujourd’hui, la tendance est toujours aussi bonne en France, mais aussi en Australie et aux États-Unis. Face à un tel résultat, nous avons même développé notre ligne et nous pouvons désormais proposer deux soutiens-gorge de sport, des culottes et des leggings. Le tout en deux couleurs différentes. »

Marion Redelsperger raconte qu’aider les femmes pendant leurs séances d’entraînement “est tout simplement venu naturellement” pour sa marque de lingerie. « Nous voulions être encore plus dynamiques et innover. La conception d’une ligne de sport représentait une grande nouveauté pour notre entreprise. Cela signifiait entrer dans un secteur du marché inconnu et toucher une nouvelle catégorie de clients », ajoute-t-elle.

« Pour lancer ce style sportif, nous nous sommes associés à Lucile Woodward, un célèbre coach de santé et de fitness. Grâce à notre savoir-faire en matière de fabrication de corsets et à son expérience du fitness, nous avons réussi à créer un produit technique, efficace, mais aussi féminin et à la mode. Le produit offre un soutien adéquat lors des entraînements et présente de beaux détails comme une dentelle vive dans le dos et des motifs en lurex. »

Ce changement a également inspiré d’autres créateurs et détaillants de lingerie de niche, à l’instar de Célisette, qui propose des sous-vêtements liés à la période de menstruation et des vêtements de sport.

Ce que commente sa fondatrice, Céline Samama : « Nous sommes dans une période où nous recherchons le confort et la liberté sans contrainte et ce, dans tous les domaines ; il est donc assez logique que cela concerne aussi le sport. Le confort et la liberté s’appliquent donc à une lingerie adaptée aux pratiques sportives ».

Célisette a réagi à cette tendance en lançant ses maillots de bain hygiéniques qui permettent de nager, même pendant les menstruations. Cette nouvelle gamme est un succès et est devenue l’un des produits les plus populaires auprès des clients, développé en collaboration avec des athlètes français.

Céline Samama conclut : « Cette nouvelle catégorie de produits liés à la menstruation a libéré les femmes dans leur pratique du sport et a forcément développé le marché de la lingerie. Il était temps d’apporter des solutions ! »